Que faudrait-il pour rendre votre club irrésistible ?

S'inspirant de leur expérience au Rotary et de leur carrière professionnelle, les formateurs Louisa Horne et Doug Logan du District 7820 (*) ont trouvé divers moyens d'encourager les dirigeants à réfléchir stratégiquement aux moyens de rendre leur club plus attrayant pour les membres

C'est la question à laquelle Louisa Horne, une formatrice du district 7820, demande aux dirigeants de réfléchir lorsqu'elle anime le séminaire de formation des présidents élus (SFPE). Lorsqu'on lui a demandé d'être formatrice du district, il y a trois ans, Louisa avait déjà l'idée de remodeler la formation qui était articulée sur ce que les participants devaient assimiler.

« Au lieu de cela, nous avons mis à profit les talents de certains formateurs hautement qualifiés que nous comptions parmi nos membres », explique le gouverneur élu du district. « Nous avons des formateurs qui ont su créer une approche différente pour la formation des dirigeants...»

Louisa a recruté Doug Logan, un ancien gouverneur, pour l'aider. Ils ont baptisé leurs séminaires « Formation pour les dirigeants de clubs » pour souligner les changements apportés et convaincre les récalcitrants d'y participer. Par la suite, ils ont animé un atelier à la Convention 2018 à Toronto, qu’ils ont ensuite proposé à d'autres districts.

Savoir-faire stratégique

L'idée centrale est d'amener les dirigeants de clubs à réfléchir stratégiquement à ce qu'ils doivent faire pour rendre leur club plus attrayant aux yeux des membres.

« La baisse du nombre de membres n'est pas le problème. C'est un symptôme », dit Doug. « Plutôt que de se précipiter à développer des stratégies de recrutement, nous voulons que les gens commencent à se dire : 'OK, que se passe-t-il vraiment ici ?' ».

Doug et Louisa recrutent des animateurs ayant de l'expérience en management ou en formation pour adultes. Ils utilisent une variété d'outils pour encourager le « savoir-faire stratégique ». Les participants sont invités à dresser une liste de ce qu'ils feront au cours des 30 prochains jours pour aider leur club à atteindre leurs objectifs et à décider comment ils évalueront les tâches qu'ils auront accomplies. Ils dressent ensuite une liste de ce qu'ils feront 30 jours plus tard pour continuer à avoir un impact.

Préparer la transition

Les séminaires mettent également l'accent sur la planification de la succession et un leadership audacieux.

« Ce n'est pas seulement pour les présidents et les secrétaires. C'est pour tous les dirigeants et aspirants dirigeants », dit Doug. La plupart des clubs ont besoin d'un plan à long terme pour ce qu'ils veulent accomplir et comment ils veulent avoir un impact. Ces conversations stratégiques doivent impliquer des gens qui peuvent assurer la continuité. »

Un leadership audacieux

« En déléguant les tâches d'une seule personne à une équipe..», dit Louisa, les clubs rendent les postes plus attrayants. En tant que Gouverneur élu du district 7820, Louisa a l'intention d'illustrer cette approche dans ses clubs en utilisant le titre de « responsable de l'équipe dirigeante de district » à la place de « gouverneur de district ».

« On attend des dirigeants de club ou de district qu'ils soient au service de tout le monde et cela n'est tout simplement pas réaliste », explique Louisa. « Il faut travailler en équipe, et des outils simples à utiliser doivent être accessibles, et notamment une formation de base. »

 

Source article : Bulletin Effectif publié par le Rotary.org -Février 2019 - Des idées pour renforcer l'effectif

(*) Le District 7820 couvre la zone géographique comprenant les provinces canadiennes de la Nouvelle-Écosse, l'Île-du-Prince-Édouard, Terre-Neuve-et-Labrador et les îles françaises de Saint-Pierre-et-Miquelon

Convention Toronto 2018 : "Simply Irresistible: A Contemporary Approach to Membership"

Lettre du Gouverneur - Mars 2019

Vidéo réalisée gracieusement avec les moyens techniques de l'entreprise CHEERS - Toulouse

Le dossier du mois : Situation des effectifs du District 1700 au 1er janvier 2019

Depuis 5 ans, les effectifs du Rotary International fluctuent autour de 1,2 millions de membres, il en est de même pour notre district qui a connu un quasi équilibre de ses effectifs (-1,1 %) : nous étions 2.770 Rotariens en juin 2013, nous sommes 2.739 en février 2019 répartis dans 100 clubs...

Lire la suite...

Que faudrait-il pour rendre votre club irrésistible ?

Quarante pour cent des dirigeants de clubs affirment « qu'attirer de nouveaux membres » est la plus grande difficulté à laquelle leur club doit faire face. Mais le problème est-il le recrutement ? Ou s'agit-il de créer une expérience attractive pour les membres comme pour les visiteurs ? Les formateurs Louisa Horne et Doug Logan du District 7820 nous proposent quelques pistes pour rendre nos clubs plus attrayants...

Lire la suite...

Pourquoi le Rotary doit-il innover ?

A l'occasion de l'Assemblée Internationale du 13 au 19 janvier 2019 à San Diégo, réunissant les Gouverneurs élus 2019/2020, le secrétaire général du Rotary, John Hewko, a expliqué aux cadres dirigeants du Rotary venus du monde entier : pourquoi l'innovation et la flexibilité sont essentielles pour faire croître le Rotary et attirer de nouveaux membres. La rédaction de la Lettre du Gouverneur a la plaisir de vous faire partager l'essentiel du discours de John Hewko dans un article publié sur le site "Rotary Voices"…

Lire la suite...

Vidéo réalisée gracieusement avec les moyens techniques de l'entreprise CHEERS - Toulouse

Pour en savoir plus sur l'Assemblée de Formation : cliquez ici

Demande de subvention : votre club doit être certifié !

La certification est le processus garantissant que votre club a mis en place des mécanismes de gestion et qu’il est en mesure de gérer efficacement les fonds de la Fondation. Afin d’être certifié, votre club doit envoyer au moins un de ses membres au séminaire Gestion des subventions qui aura lieu à Narbonne le 23 mars 2019. Evelyne Renou, Responsable Fondation pour le District nous dit tout...

Lire la suite...

Chaque année, des milliers de personnes visitent la salle 711

Au siège du Rotary, des milliers de personnes par an visitent la salle 711 qui est une reconstitution du bureau où, le 23 février 1905, Paul Harris rencontra trois connaissances pour créer un club fondé sur «la coopération mutuelle et l'amitié informelle». Le bureau d'origine était situé dans l'ancien Unity Building de Dearborn Street, dans le centre-ville de Chicago...

Lire la suite...

Le retour de la rougeole et de la polio inquiète le Brésil

L'an dernier, les Rotary clubs brésiliens se sont mobilisés pour éviter une éventuelle épidémie de poliomyélite après que des taux de vaccination dangereusement faibles aient été signalés par les responsables de la santé. Plus de 11 millions d'enfants brésiliens ont été vaccinés au cours d'une vaste campagne de vaccination de deux mois, inversant ainsi la tendance à la chute de la couverture vaccinale...

Lire la suite...

Du 11 au 17 mars 2019, c’est la semaine du Rotaract

A l'occasion de cette semaine mondiale du Rotaract, les Rotaractiens du monde entier montreront comment ils agissent dans leurs communautés...Pour nos Clubs Rotaract, ils seront représentés par une dizaine de membres, les 15 et 16 mars à Lyon, lors de la deuxième Coordination Nationale 2018/2019 organisée par le Rotaract Lyon International...

Lire la suite...

Inondations dans l'Aude : les vignerons ont aussi été sinistrés

Le 12 octobre 2018 l'Aude se réveille groggy . Un épisode cévenole majeur provoque une inondation hors norme avec une montée des eaux de plus de 7 mètres . Les dégâts humains et matériels sont considérables, l'actualité s'accapare l’événement avec juste raison. Déplacement présidentiel , engagement de l'état au déblocage de fonds d'urgences, les assurances renchérissent ...

Lire la suite...