Le retour de la rougeole et de la polio inquiète le Brésil

Dès le mois de juin 2018, le gouvernement brésilien pointait du doigt plus de 300 villes du pays pour leur faible taux de vaccination contre des maladies telles que la grippe, la rougeole et la polio. Le ministère de la Santé a qualifié la situation de "extrêmement grave".

Les cas de rougeole étaient concentrés dans les États du nord où des milliers de réfugiés vénézuéliens ont franchi la frontière pour échapper aux difficultés économiques et politiques. Beaucoup n'ont pas été vaccinés, car le système de santé du Venezuela est en crise. L'épidémie de rougeole a finalement rendu malade plus de 1500 personnes, faisant 3 morts.

«..Les responsables de la santé et les dirigeants du Rotary au Brésil craignaient également que le poliovirus, éradiquée depuis 1994, ne réapparaisse..» a déclaré Marcelo Haick, coordinateur régional de l'initiative End Polio Now du Rotary et membre du Rotary Club de Santos-Praia, dans l'État de São Paulo. «..Face à cette situation et le retour possible de la polio, nous avons décidé d'aider les agents de santé à vacciner les millions d'enfants susceptibles d'être exposés à cette maladie paralysante…»

La campagne nationale de vaccination massive s'est déroulée du 6 août au 28 septembre 2018 et elle visait à vacciner au moins 95% des enfants âgés de un à cinq ans. Sur l'ensemble du Brésil, plus de 11 millions d’enfants ont été vaccinés, atteignant ainsi l’objectif du gouvernement d’une couverture de 95%, recommandé par l’Organisation mondiale de la santé.

Selon Haick, chaque club Rotary du pays a participé à la campagne d’une manière ou d’une autre. Certains ont utilisé d'autres méthodes pour attirer l'attention sur la cause :

  • Les Rotariens de la Communauté internationale de motocyclistes ont parcouru la ville de Jundiaí, São Paulo, avec les bannières End Polio Now attachées à leurs motos.
  • Des dizaines de clubs ont organisé des festivals de vaccination End Polio Now, qui comprenaient des repas, des divertissements, des spectacles avec la participation de célébrités locales, des jeux et la distribution de vaccins oraux contre la polio. Les responsables de la santé ont vacciné les enfants présents.

  • Les clubs ont installé des panneaux lumineux le long des principales autoroutes appelant la population à faire vacciner leurs enfants.
  • Lors d'un match de football majeur, les membres du district 4670 ont défilé sur le terrain pendant la mi-temps pour arborer une immense bannière End Polio Now. Les clubs à travers le pays ont utilisé d'autres événements sportifs, notamment des courses de bicyclettes et des marathons, pour promouvoir les vaccinations.

  • Haick et les autres coordinateurs de End Polio Now ont encouragé les clubs à identifier des centres de vaccination. Les clubs ont également été invités à contacter les responsables politiques locaux et les responsables de la santé pour les impliquer et les faire venir dans ces centres.
  • Les clubs ont utilisé Facebook et d'autres plates-formes de médias sociaux pour publier des messages de sensibilisation de la population...
  • Les districts et les clubs ont utilisé des camions pour annoncer des informations sur la campagne de vaccination lors d'événements sociaux et culturels majeurs et dans les communautés à haut risque.

Pedro Durão (past-gouverneur 2014/2015 district 4570), un autre coordinateur brésilien de End Polio Now, a déclaré : «..la campagne de sensibilisation du Rotary pour la vaccination des enfants a été adoptée massivement par tous les Rotary Clubs....C'était gratifiant de voir le travail accompli par les clubs et les districts à travers le Brésil. Je suis au Rotary depuis 1991 et je n'ai jamais vu un tel enthousiasme...».

Les dirigeants du Rotary au Brésil espèrent que le succès de cet effort "massif" réalisé dans tout le pays inspirera les clubs et les districts des autres pays menacés de résurgence de la poliomyélite, à continuer de sensibiliser à l'importance de la vaccination antipoliomyélitique et à d'autres vaccinations susceptibles de sauver des vies.

 

• Cette histoire a été adaptée de Revista Rotary Brasil.

Lettre du Gouverneur - Mars 2019

Vidéo réalisée gracieusement avec les moyens techniques de l'entreprise CHEERS - Toulouse

Le dossier du mois : Situation des effectifs du District 1700 au 1er janvier 2019

Depuis 5 ans, les effectifs du Rotary International fluctuent autour de 1,2 millions de membres, il en est de même pour notre district qui a connu un quasi équilibre de ses effectifs (-1,1 %) : nous étions 2.770 Rotariens en juin 2013, nous sommes 2.739 en février 2019 répartis dans 100 clubs...

Lire la suite...

Que faudrait-il pour rendre votre club irrésistible ?

Quarante pour cent des dirigeants de clubs affirment « qu'attirer de nouveaux membres » est la plus grande difficulté à laquelle leur club doit faire face. Mais le problème est-il le recrutement ? Ou s'agit-il de créer une expérience attractive pour les membres comme pour les visiteurs ? Les formateurs Louisa Horne et Doug Logan du District 7820 nous proposent quelques pistes pour rendre nos clubs plus attrayants...

Lire la suite...

Pourquoi le Rotary doit-il innover ?

A l'occasion de l'Assemblée Internationale du 13 au 19 janvier 2019 à San Diégo, réunissant les Gouverneurs élus 2019/2020, le secrétaire général du Rotary, John Hewko, a expliqué aux cadres dirigeants du Rotary venus du monde entier : pourquoi l'innovation et la flexibilité sont essentielles pour faire croître le Rotary et attirer de nouveaux membres. La rédaction de la Lettre du Gouverneur a la plaisir de vous faire partager l'essentiel du discours de John Hewko dans un article publié sur le site "Rotary Voices"…

Lire la suite...

Vidéo réalisée gracieusement avec les moyens techniques de l'entreprise CHEERS - Toulouse

Pour en savoir plus sur l'Assemblée de Formation : cliquez ici

Demande de subvention : votre club doit être certifié !

La certification est le processus garantissant que votre club a mis en place des mécanismes de gestion et qu’il est en mesure de gérer efficacement les fonds de la Fondation. Afin d’être certifié, votre club doit envoyer au moins un de ses membres au séminaire Gestion des subventions qui aura lieu à Narbonne le 23 mars 2019. Evelyne Renou, Responsable Fondation pour le District nous dit tout...

Lire la suite...

Chaque année, des milliers de personnes visitent la salle 711

Au siège du Rotary, des milliers de personnes par an visitent la salle 711 qui est une reconstitution du bureau où, le 23 février 1905, Paul Harris rencontra trois connaissances pour créer un club fondé sur «la coopération mutuelle et l'amitié informelle». Le bureau d'origine était situé dans l'ancien Unity Building de Dearborn Street, dans le centre-ville de Chicago...

Lire la suite...

Le retour de la rougeole et de la polio inquiète le Brésil

L'an dernier, les Rotary clubs brésiliens se sont mobilisés pour éviter une éventuelle épidémie de poliomyélite après que des taux de vaccination dangereusement faibles aient été signalés par les responsables de la santé. Plus de 11 millions d'enfants brésiliens ont été vaccinés au cours d'une vaste campagne de vaccination de deux mois, inversant ainsi la tendance à la chute de la couverture vaccinale...

Lire la suite...

Du 11 au 17 mars 2019, c’est la semaine du Rotaract

A l'occasion de cette semaine mondiale du Rotaract, les Rotaractiens du monde entier montreront comment ils agissent dans leurs communautés...Pour nos Clubs Rotaract, ils seront représentés par une dizaine de membres, les 15 et 16 mars à Lyon, lors de la deuxième Coordination Nationale 2018/2019 organisée par le Rotaract Lyon International...

Lire la suite...

Inondations dans l'Aude : les vignerons ont aussi été sinistrés

Le 12 octobre 2018 l'Aude se réveille groggy . Un épisode cévenole majeur provoque une inondation hors norme avec une montée des eaux de plus de 7 mètres . Les dégâts humains et matériels sont considérables, l'actualité s'accapare l’événement avec juste raison. Déplacement présidentiel , engagement de l'état au déblocage de fonds d'urgences, les assurances renchérissent ...

Lire la suite...