Le dossier du mois : Situation des effectifs du District 1700 au 1er janvier 2019

Fidélisation

Ainsi, au fil des ans, malgré la création de 11 clubs et les quelques crêtes enregistrées ponctuellement, les nouvelles intronisations ne compensent pas les départs. Ce turn-over présente des écarts significatifs d’une année à l’autre et semble s’accroître ces dernières années.

L’âge moyen des Rotariens du District se situe à environ 60 ans, aussi les départs naturels de nos amis les plus âgés peuvent expliquer une partie de ces chiffres, mais nous pouvons agir sur les démissions : 35 % de ces départs ont lieu dans les deux années suivant l’intronisation des nouveaux Rotariens.

Or, les solutions pour faciliter la fidélisation et l’intégration des nouveaux Rotariens dans nos clubs sont connues :

  • La mise en œuvre systématique d’un parrainage.
  • La responsabilisation : Confions rapidement des  responsabilités aux nouveaux Rotariens dans le cadre de nos actions ou dans l’organisation de nos clubs. Ils sont autonomes et performants dans leur vie professionnelle et ils souhaitent s’investir dans l’action : c’est l’une des motivations qui les a poussés à nous rejoindre, ne les décevons pas.
  • La formation : Pour appréhender la richesse de l’offre Rotarienne et comprendre notre organisation, la formation des nouveaux Rotariens est indispensable. Des outils pédagogiques sont à votre disposition sur Rotary.org, et dans ce domaine, notre District se distingue et le succès de la dernière formation organisée à Narbonne en témoigne (108 participants).

Les clubs du District

La majorité de nos clubs comptent entre 20 et 29 membres, si nous n’avons plus de clubs dont l’effectif est inférieur à 10 membres, 28 clubs ont encore un effectif inférieur à 20 membres.

En poursuivant l’analyse pour les clubs du district, nous constatons que depuis le début de l’année Rotarienne : 38 clubs ont vu leurs effectifs progresser, 16 clubs sont stables, mais 46 ont connu une baisse de leurs effectifs. Parmi ceux-ci 13 clubs ont connu une baisse supérieure ou égale à 10 %.

Dans l’article de la Lettre du Gouverneur  « Que faudrait-il pour rendre votre club irrésistible? » Doug Logan estime que « La baisse du nombre de membres, n’est pas le problème. C’est un symptôme ».

Face à un symptôme, il est donc nécessaire, pour les clubs dans cette situation, d’établir un diagnostic et d’en traiter la cause. C’est après avoir résolu ce point que le Club peut construire un nouveau projet qui le rendra attractif et lui permettra d’accueillir de nouveaux Rotariens.

L’innovation

Dans son article intitulé "Pourquoi le Rotary doit-il innover ?" que vous trouverez aussi dans la Lettre du Gouverneur, John Hewko, Secrétaire Général du RI nous présente de nouveaux outils. Si les expérimentations Californiennes sont intéressantes, nous pouvons rapidement être innovants et flexibles dans l’organisation de nos clubs. A titre d’exemples :

  • Faire évoluer la périodicité et le format de nos réunions statutaires.
  • Mettre en œuvre le contrat « Jeune Rotarien » pour faciliter l’intégration de Rotaractiens ou de jeunes professionnels.

Le Club s’engage à ne faire payer au Jeune Rotarien qu’une cotisation de 15 € par mois jusqu’à ses 35 ans révolu. Aucun forfait repas n’est exigé du jeune Rotarien, il ne paie que les repas auxquels il participe. En contrepartie, le Jeune Rotarien s’engage à participer de façon régulière aux actions du Club et à accepter les responsabilités qui lui sont confiées.

  • Créer un Club Satellite.

C’est une « filiale » de votre club : ses membres (8 à minima) sont dans votre effectif, mais ils s’organisent de manière plus souple tout en bénéficiant de votre expérience et de vos conseils. Cette solution peut permettre à des jeunes professionnels (ou Rotaractiens) de s’organiser de la manière la plus adaptée aux impératifs d’un début de vie professionnelle.

Onze clubs Satellites, regroupant 104 membres ont été récemment créés en France.

Ces évolutions doivent nous permettre d’accueillir et de partager le Rotary auprès des nouvelles générations, en répondant à leurs aspirations de « Servir » en étant à l’écoute de leurs attentes.

Et vous, quelles innovations allez-vous proposer à votre club ?

 

Article rédigé par Gérald Balandrau

Commission Effectifs District 1700

Lettre du Gouverneur - Mars 2019

Vidéo réalisée gracieusement avec les moyens techniques de l'entreprise CHEERS - Toulouse

Le dossier du mois : Situation des effectifs du District 1700 au 1er janvier 2019

Depuis 5 ans, les effectifs du Rotary International fluctuent autour de 1,2 millions de membres, il en est de même pour notre district qui a connu un quasi équilibre de ses effectifs (-1,1 %) : nous étions 2.770 Rotariens en juin 2013, nous sommes 2.739 en février 2019 répartis dans 100 clubs...

Lire la suite...

Que faudrait-il pour rendre votre club irrésistible ?

Quarante pour cent des dirigeants de clubs affirment « qu'attirer de nouveaux membres » est la plus grande difficulté à laquelle leur club doit faire face. Mais le problème est-il le recrutement ? Ou s'agit-il de créer une expérience attractive pour les membres comme pour les visiteurs ? Les formateurs Louisa Horne et Doug Logan du District 7820 nous proposent quelques pistes pour rendre nos clubs plus attrayants...

Lire la suite...

Pourquoi le Rotary doit-il innover ?

A l'occasion de l'Assemblée Internationale du 13 au 19 janvier 2019 à San Diégo, réunissant les Gouverneurs élus 2019/2020, le secrétaire général du Rotary, John Hewko, a expliqué aux cadres dirigeants du Rotary venus du monde entier : pourquoi l'innovation et la flexibilité sont essentielles pour faire croître le Rotary et attirer de nouveaux membres. La rédaction de la Lettre du Gouverneur a la plaisir de vous faire partager l'essentiel du discours de John Hewko dans un article publié sur le site "Rotary Voices"…

Lire la suite...

Vidéo réalisée gracieusement avec les moyens techniques de l'entreprise CHEERS - Toulouse

Pour en savoir plus sur l'Assemblée de Formation : cliquez ici

Demande de subvention : votre club doit être certifié !

La certification est le processus garantissant que votre club a mis en place des mécanismes de gestion et qu’il est en mesure de gérer efficacement les fonds de la Fondation. Afin d’être certifié, votre club doit envoyer au moins un de ses membres au séminaire Gestion des subventions qui aura lieu à Narbonne le 23 mars 2019. Evelyne Renou, Responsable Fondation pour le District nous dit tout...

Lire la suite...

Chaque année, des milliers de personnes visitent la salle 711

Au siège du Rotary, des milliers de personnes par an visitent la salle 711 qui est une reconstitution du bureau où, le 23 février 1905, Paul Harris rencontra trois connaissances pour créer un club fondé sur «la coopération mutuelle et l'amitié informelle». Le bureau d'origine était situé dans l'ancien Unity Building de Dearborn Street, dans le centre-ville de Chicago...

Lire la suite...

Le retour de la rougeole et de la polio inquiète le Brésil

L'an dernier, les Rotary clubs brésiliens se sont mobilisés pour éviter une éventuelle épidémie de poliomyélite après que des taux de vaccination dangereusement faibles aient été signalés par les responsables de la santé. Plus de 11 millions d'enfants brésiliens ont été vaccinés au cours d'une vaste campagne de vaccination de deux mois, inversant ainsi la tendance à la chute de la couverture vaccinale...

Lire la suite...

Du 11 au 17 mars 2019, c’est la semaine du Rotaract

A l'occasion de cette semaine mondiale du Rotaract, les Rotaractiens du monde entier montreront comment ils agissent dans leurs communautés...Pour nos Clubs Rotaract, ils seront représentés par une dizaine de membres, les 15 et 16 mars à Lyon, lors de la deuxième Coordination Nationale 2018/2019 organisée par le Rotaract Lyon International...

Lire la suite...

Inondations dans l'Aude : les vignerons ont aussi été sinistrés

Le 12 octobre 2018 l'Aude se réveille groggy . Un épisode cévenole majeur provoque une inondation hors norme avec une montée des eaux de plus de 7 mètres . Les dégâts humains et matériels sont considérables, l'actualité s'accapare l’événement avec juste raison. Déplacement présidentiel , engagement de l'état au déblocage de fonds d'urgences, les assurances renchérissent ...

Lire la suite...