Comment le District 1700 fait découvrir les idéaux de servir à des Jeunes !

Q : Nous connaissons tous en quoi consiste le programme d'échange scolaire d'un an mais cela existe au Rotary depuis combien de temps ?

R : Le Rotary Club de Copenhague, au Danemark, a initié le premier échange Rotary en 1927 et le Rotary Club de Nice en France a emboîté le pas peu après en 1929. Bien que les échanges durent habituellement dix mois, les premiers échanges ont eu lieu pendant les vacances scolaires. Le programme Rotary Youth Exchange  a été créé en 1958 à Lake Placid lors d'une assemblée des gouverneurs du Rotary. Et en 1972, le conseil d'administration du Rotary International a accepté de faire de l'échange de jeunes un programme officiel du Rotary.

Pour le District 1700, les premiers échanges remontent dans les années 90.

Aujourd'hui, plus de 80 pays et plus de 8 000 étudiants participent chaque année au programme Youth Exchange et pour le District 1700, nous sommes passés d'une vingtaine en début 2000 à une trentaine aujourd'hui. Il faut noter que pour 98 clubs ce chiffre est faible !...

Q : Comment se déroule un échange de jeunes sur le District 1700 ?

R : Pour les jeunes (out) qui partent à l'étranger, la pré-inscription se fait en ligne sur le site du CRJ (www.crjfr.org). Ces jeunes ont pu prendre contact directement avec le CRJ, les clubs ou le District.

Pour les jeunes étrangers (in), comme pour toute la France, ils arrivent le dernier mardi du mois d’août. Nous effectuons alors un WE d’intégration dans le Lot (canoë).  Cette année nous innovons, ils auront deux jours de cours de français afin de faciliter leur intégration et leur donner des bases en français.

Puis vers novembre, nous organisons un repas international qui a de plus en plus de succès, où les jeunes (in) préparent un dessert de leur pays ;

Fin janvier début février, nous programmons un WE à la neige (raquettes) où les jeunes rencontrent les futurs out (français qui partiront à l’étranger).

A la Conférence de District (les français et les étrangers) sont présentés au Gouverneur qui remet aux students out la fameuse veste bleue.

Pour finir, nous organisons un WE à Sète avant les Grands Départs avec la remise des diplômes par le Gouverneur.

Q : Quel est le rôle des clubs ?

R : Les clubs doivent faire le nécessaire pour que le jeune qu’ils envoient soit l’ambassadeur de leur Club, du District, de la France et du Rotary.

Ils doivent aussi tout mettre en œuvre pour accueillir dans les meilleures conditions le jeune étranger (in) qui vient en France pour passer une année culturelle et scolaire. Ils doivent donc être vigilants à toutes les difficultés que ce jeune pourrait rencontrer.

Q : Nous accueillons des jeunes de 16/17 ans, c'est une grosse responsabilité, comment leur assurer un environnement sûr ?

R : Nous sommes certifiés par Evanston et c'est une garantie pour les parents des jeunes que nous accueillons.

Chaque Président, son responsable jeunesse, les membres de l’équipe student du District, les adultes des familles d’accueil doivent présenter un extrait de casier judiciaire vierge.

Les clubs rencontrent les familles d'accueil pour juger de leur qualité et s'assurer qu'elles ont bien pris connaissance de leurs obligations figurant dans le "guide des familles d'accueil".

De plus, au niveau de chaque club, il existe un responsable jeunesse et un conseiller jeunesse plus un référent non rotarien du même sexe que le jeune accueilli. Ces personnes sont à l'affut des difficultés que le jeune pourrait rencontrer.

Au niveau du District, il y a un responsable qui s’occupe des questions d’abus et d’harcèlement.

Les jeunes et les Clubs nous connaissent et n’hésitent pas à nous contacter en cas de problème.

Lors des formations, nous rappelons les règles et les obligations des différents acteurs du programme "Youth Exchange". La prévention des abus et du harcèlement est abordée et chacun reçoit une documentation appropriée.

A l'occasion du week-end d'intégration, nous nous assurons que les jeunes connaissent bien les règles à respecter durant leur séjour.

Q : Ces jeunes arrivent souvent avec une méconnaissance du français, que fait le District pour faciliter leur intégration ?

R : En accord avec le Gouverneur élu, nous organiserons deux journées de formation au français lors du WE d’intégration.

De plus, les clubs et les familles d'accueil peuvent aussi envisager, si le jeune en est d'accord, la mise en place de cours de français.

Q : Comment encourager les anciens students à garder contact avec le Rotary ?

R : Il est nécessaire de garder le contact avec tous ces bénéficiaires des programmes pour la jeunesse car ils peuvent être intéressés par le Rotaract. De plus, les clubs peuvent organiser des rencontres avec des rotaractiens de leur zone et pourquoi pas les faire participer à des actions communes. Grâce au Rotaract, ces jeunes adultes pourront développer leurs compétences, se faire des amis et avoir un impact positif dans la communauté.

Q : A un club qui souhaiterait s'engager dans le programme, quelles recommandations pourrait-on lui donner ?

R : Avoir le courage de sauter le pas ! L'équipe du District est là pour coordonner l'action du club qui souhaite parrainer ou accueillir un jeune. Mais il ne faut pas nier, comme pour tout programme du Rotary, le succès du Youth Exchange repose sur l’engagement des Rotariens acteurs du programme dans le club et au District.

Tous les Rotariens sont encouragés à participer au programme Youth Exchange que ce soit en tant que membre d’une commission, famille d’accueil ou conseiller rotarien.

 

L'équipe Youth Exchange du District 1700

 

 

Des ressources à votre disposition

Brochure de présentation du programme d'échanges scolaires d'un an.

Ce guide entend donner à l’étudiant un aperçu général du programme Youth Exchange du Rotary et l’aider à se préparer à son séjour à l’étranger, à quoi s’attendre pendant le séjour et les éléments à prendre en considération avant, pendant et après l’échange. Vous obtiendrez des renseignements plus complets lors des réunions d’orientation organisées par les Rotariens du district parrain avant l’échange.

Manuel à l'intention des responsables et des commissions Youth Exchange de club et de district. Rôle et responsabilités du club, accueil et parrainage de jeunes, promotions du programme, ressources.

Ce guide est une introduction au programme Youth Exchange et fournit aux familles d'accueil un aperçu de leurs obligations. Des informations plus détaillées leur seront communiquées lors des réunions d'orientation obligatoires organisées par les Rotariens locaux qui leur permettront de pleinement comprendre le rôle de la famille d'accueil dans le cadre du programme Youth Exchange.

Aide les membres du Rotary à procurer un environnement sûr aux participants aux programmes du Rotary pour les jeunes. Inclut des informations et les lignes de conduite pour la mise en place d'un programme de prévention des abus et du harcèlement.

Lettre du Gouverneur - Mai 2018

Edito d'Alain Bétato : Le Canal du Midi

Notre président Ian RISELEY nous a demandé de planter cette année un arbre par Rotarien.

Pour un homme planter un arbre a une haute valeur symbolique, choisir l'essence, choisir le lieu, creuser un trou, le tuteurer, le soigner, il deviendra fort et beau, il servira, ce sera un impact réel...

Lire la suite...

Le dossier du mois : "Construire aujourd’hui le Rotary de demain"

Donnez au Fonds de dotation du Rotary dès aujourd'hui dont les gains serviront à améliorer les conditions de vie dans le monde. Pérennisez votre vision de l'avenir en vous engageant en faveur de la Fondation Rotary en faisant un don ou un legs. La Fondation Rotary est connue pour son engagement envers des programmes efficaces qui ont un impact réel et durable. Rejoignez les nombreux Rotariens et amis du Rotary qui se sont engagés à changer le monde en faisant un legs en faveur du Fonds de dotation de la Fondation Rotary

Lire la suite...

Carrément Quillan ! Toujours content ! Quillan gourmand, mais confiant, Quillan charmant…

Cette assemblée fut une totale réussite, une farandole de rencontres venues des quatre coins du District. Il n’a certainement pas été facile de recevoir un nombre aussi important de rotariens (plus de 400 m’a t ‘on appris) qui ont fréquenté avec assiduité, les salles « cathare » et de la « cigale », pour tout connaitre du rôle du trésorier, du secrétaire et de la Fondation...

Lire la suite...

A la découverte de "l’Entente Clubs Rotary - Sites Unesco"

Depuis la création de l’UNESCO, le Rotary International entretient des relations régulières et nombreuses avec cette institution. Parmi toutes les actions de partenariat, il en est une à mettre au crédit de notre District, c'est l'association des clubs Rotary sites de l'Unesco créée en 2014 à Albi à l'initiative du regretté Maurice Charbonnières du Club Albi la Pérouse... Jacques Bernier, a bien voulu répondre à nos questions pour nous faire découvrir son association...

Lire la suite...

Comment le District 1700 fait découvrir les idéaux de servir à des Jeunes !

Actuellement, nous sommes dans la période du traitement des dossiers des jeunes que les Clubs du District parrainent pour partir un an à l'étranger et de ceux que nous allons accueillir dans le cadre du programme d'échanges scolaires d'un an.. Philippe Heuzard, responsable du programme "student Exchange" du District 1700 et son équipe nous présentent comment le District s'organise pour accueillir une trentaine de jeunes étrangers et  faire partir autant de jeunes français...

Lire la suite...

L'association "Les fous du bois" remercie les rotariens du District 1700

A l'occasion des visites du Gouverneur, Mado Bétato, son épouse, avait souhaité que le traditionnel cadeau (souvent des fleurs), soit remplacé par un don à l'association "Les fous du bois" dans la cadre d'un projet de plantation d'arbres. Vous trouverez ci-après les remerciements de Bruno Heck adressé à l'ensemble des clubs du District 1700 pour les dons faits à son association...

Lire la suite...

"Le concept de spiritualités" par Jean Fulcrand

Jean Fulcrand est rotarien au Club La Grand Motte. Après des recherches en neurosciences et des études comportementales en psychophysiologie et chez le tout petit enfant, Jean Fulcrand s'est engagé comme professeur en Sciences de l'Education et de la Communication à l'Université de Montpellier. Il est intervenu à notre Conférence de District en Andorre où il s’est essayé avec bonheur à un exercice de philosophie appliqué au Rotary. Aujourd'hui, il nous parle du concept de Spiritualités qui résulte de la mobilisation de l'esprit...

Lire la suite...

La modification du format de votre réunion peut-elle vraiment augmenter le nombre de membres ?

Lorsque Fely R De Leon est devenue présidente du club des Cent îles (province de Pangasinan aux Philippines), elle avait un objectif ambitieux : atteindre cent membres… Elle savait que la première chose à faire était de restructurer la réunion hebdomadaire pour la rendre moins terne et offrir un endroit où les membres se sentiraient chez eux et libres de partager leurs idées. Dans cette interview du Rotary Voices, vous découvrirez les autres mesures prises par Fely pour doubler l'effectif en un an !...

Lire la suite...

Club Innovation : Un club construit de A à Z se concentre sur le service

Le Rotary Club de Seaford, en Australie, met l'accent sur le service à la communauté, avec seulement deux réunions par mois. Le lieu des réunions tourne, parfois dans la maison d'un Rotarien et parfois dans un restaurant local, un hôtel, une librairie ou un café...les réunions sont informelles. Mark Huddleston et Cécilie Cardwell, les deux membres créateurs, nous font partager leur expérience dans cette interview du Rotary Voices...

Lire la suite...