Hygiène alimentaire dès l'enfance

Un sérieux problème de santé publique qui nous concerne tous

A l’heure actuelle une partie de la population mondiale se bat pour sa subsistance mais  l’autre lutte contre l’obésité, obésité qui depuis quelques années gagne du terrain.

L’obésité se constitue précocement au cours de la petite enfance, avant deux ans ; dans les autres cas, elle apparaît préférentiellement soit vers 6-7 ans

Le surpoids et  l’obésité chez l’enfant et l’adolescent restent un problème sérieux avec de très graves conséquences sur la santé physique  mais aussi sur la santé mentale (anxiété dépression, isolement, harcèlement et dans les cas extrêmes gestes suicidaires), ceci étant bien sur  aggravé par notre société toujours à la recherche de références esthétiques faisant l’apologie de la minceur

Comment lutter contre ce phénomène qui nous concerne tous.

Régine Bousquet Rouaud, Présidente 2019-20 du Club Comédie et médecin, nous propose une réflexion sur rôle éducatif que nous pourrions éventuellement jouer.

Marie-Françoise Chapuis

RC Montpellier

Pour la lettre du Gouverneur

Bien nourrir son enfant

Quelques  petites phrases entendues au décours de repas…  

« Le ketchup c’est un légume »

« Manger 5 fruits et légumes par jour ce n’est pas possible »

 « Dans l’ice tea pêche, il y a des pêches »

 

Dans nos pays développés, le paradoxe s’est installé depuis quelques années : l’incidence de l’obésité ne cesse de croître.

« En France, 17 % de la population adulte est obèse (Indice de Masse Corporelle IMC≥30 kg/m²), ce qui représente plus de 8 millions de personnes.

Maladie chronique évolutive allant de l’obésité simple à l’obésité sévère et/ou complexe, elle est un facteur de risque majeur pour les pathologies les plus fréquentes (maladies cardio-vasculaires, respiratoires, articulaires, diabète de type 2,) mais aussi elle augmente de risque de certains cancers.

Les conséquences psychologiques et sociales, comme la mésestime de soi, la dépression, la stigmatisation, sont bien établies et délétères. » (Source : Ministère de la Santé et des Solidarités).

Chez l’enfant, malgré une stabilisation depuis 2006, la prévalence du surpoids et de l’obésité chez l’enfant et l’adolescent reste trop élevée : 12 % des enfants de grande section de maternelle étaient en surcharge pondérale (IMC≥25 kg/m²) et 3,5 % étaient obèses (IMC≥30 kg/m²) en 2013.

Ces chiffres augmentent régulièrement avec l’âge et parmi les enfants en surcharge pondérale ou obèses à l'âge de 6 ans, près de 1 sur 2 le reste en classe de troisième (Source : ameli.fr, Janvier 2021).

La « malbouffe » se répand et les facteurs qui en sont à l’origine sont multiples : cherté des fruits et légumes, disponibilité moindre des parents en face d’une pléthore de produits manufacturés immédiatement accessibles entre autres, inégalités sociales en développement mais aussi publicités orientées vers le toujours plus sucré car le plus attractif et aussi le plus addictif.

Et pourtant les documents et les émissions dédiées à la nutrition se développent mais rien n’y fait.

D’où l’idée de s’adresser directement à l’adulte de demain et d’éduquer les enfants.

 Pourquoi ne pas mettre au centre de nos préoccupations l’enfant comme ambassadeur de l’hygiène alimentaire ? L’alimentation des 3-12 ans est importante pour un bon développement. C’est également durant cette période que l’enfant va acquérir une partie de ses futures habitudes alimentaires.

 

Quel rôle pour le Rotary ?

Le rôle du Rotary est de se projeter dans l’avenir et donc en ciblant ce public malléable et réceptif que sont les enfants, il peut diffuser les principes d’une bonne hygiène alimentaire et atteindre ainsi les parents.  

 

L’enfant c’est le citoyen de demain et l’éduquer tôt dans l’enfance à consommer sainement s’inscrit dans le tryptique:

  • Consommation
  • Information
  • Communication

Ce tryptique résume le rôle indispensable des parents, car plus que jamais il faut lutter contre les « fake news » de la publicité qui conduisent à une consommation compulsive de boissons sucrés et de plats préparés (faciles à acheter et à réchauffer) mais dépourvus de qualités nutritives.

 Une bonne éducation en matière alimentaire rejoint la prévention contre les attitudes addictives dans tous les domaines et revêt un intérêt majeur de santé publique pour prévenir à l’âge adulte l’obésité, le cancer, l’hypertension et le diabète dont on connaît depuis des décennies les liens avec certains aliments.

 

LES OBJECTIFS

Acquérir les bases d’une alimentation équilibrée :

Connaître la teneur des aliments en glucides, lipides et protides ainsi que les pourcentages à respecter pour une bonne assimilation.

Une bonne alimentation fournit à l'organisme les nutriments essentiels : fluide, acides aminés essentiels des protéines, acides gras, vitamines, minéraux, et suffisamment de calories.

Savoir quels aliments indispensables pour éviter les carences.

Exemple : les glucides d’absorption rapide à limiter, les glucides lents indispensables pour nos muscles et le fonctionnement du cerveau.

Connaître les 6 règles de l’équilibre alimentaire pour un enfant :

  1. au moins 3 produits laitiers par jour
  2. de la viande, poisson ou œufs 1 ou 2 fois par jour
  3. au moins 5 portions de fruits et légumes par jour
  4. des féculents à chaque repas : du pain, céréales, pommes de terre ou légumes secs
  5. les matières grasses telles que l’huile ou le beurre sont à limiter
  6. boire de l’eau, seule boisson indispensable, à volonté

Une répartition des apports en 3 repas principaux plus un goûter, proposé au moins 2 heures avant le dîner

  • L’alimentation équilibrée doit s’accompagner d’une activité physique régulière
  • Sans oublier d’adapter les tailles de portions à l’âge de l’enfant

LES MOYENS

 Diffuser avec tous les nouveaux moyens numériques les éléments contenus dans « Le guide nutrition des enfants et ados pour tous les parents ». Fondé sur les travaux scientifiques de l’Afssa (Agence française de sécurité́ sanitaire des aliments) le contenu de ce guide a été rédigé par un collège d’experts et présente de façon simple mais précise la base de ce que les parents doivent savoir.

Un exemple de schémas extraits du guide de nutrition pour le petit déjeuner et les principaux repas (Fig.1 et Fig 2).

Comment sélectionner les messages simples et les diffuser pour atteindre les enfants ?

Plusieurs modalités peuvent être utilisées :

  • insertion dans les programmes scolaires de fiches
  • réunions en cours sous forme de questions –réponses
  • petit manuel sous forme de BD
  • et pourquoi ne pas développer à l’intérieur de certains jeux vidéo les notions essentielles en collaborant avec les programmeurs.

Pour toucher le public des enfants et ados il faudra passer par les diffuseurs (TikTok, Instagram, Snapchat) dont l’audience est si vaste.

La coopération entre le Ministère de l’Éducation et le Ministère de la Santé serait favorable et constructive.

Le Rotary a fait la preuve que l’union de ses clubs est déterminante pour atteindre le but que l’on se fixe.

La nutrition des enfants d’aujourd’hui construit la santé des adultes de demain.

                « Rien n’est trop difficile pour la jeunesse » Socrate

Lettre du Gouverneur - Octobre 2021

 

Chers amis Rotariens et Rotaractiens,

Il y a dans le mois d'octobre une date particulièrement importante pour les Rotariens du monde entier : il s'agit du 24 octobre, la journée mondiale du Rotary International contre la polio.

Un jour, un objectif : en finir avec la polio.

Lire la suite...

Comité de District - Narbonne 25 septembre

                    "Un Rotary plus désirable"

Ce rendez-vous reste toujours un moment très attendu, car ce premier Comité s’installe en même temps que l’automne. ...

Lire la suite...

Octobre : mois de la Polio

En 1985 nous avons lancé une opération d’intérêt public mondiale : l’éradication de la polio :

PolioPlus !!

Aujourd’hui où en sommes-nous ?

  • 2 cas de Polio causés par le virus sauvage depuis le premier janvier 2021 : un au Pakistan, un en Afghanistan (au lieu de 70 l’année dernière à la même époque)
  • 3 détections du virus sauvage dans les eaux usées au cours du dernier mois ! Ce qui est très peu… !
  • Le Rotary International et L’OMS, ont rencontré à deux reprises les Talibans qui, aujourd’hui, protègent les équipes de vaccinateurs.

        ...

Lire la suite...

Le dossier du mois : L'autonomie des jeunes filles

L’autonomisation des jeunes filles, une action au service des femmes bien loin des simples clichés féministes

Le Président Shekhar Metha fait de l’autonomisation des filles une priorité :

« Encore aujourd’hui des femmes et des filles sont victimes dans le monde entier d’inégalités  des  domaines comme la santé  et l’éducation et subissent  une violence importante et une pauvreté disproportionnée »

Lire la suite...

Le recrutement via Facebook

De par notre volonté de recruter des membres, de par le dynamisme des clubs, de par l’intérêt de pérenniser nos actions, d’historiser nos processus de fonctionnement, de par notre intérêt de mettre en pratique dans les clubs l’élan insufflé par notre Président Shekhar Mehta et selon la volonté de notre Gouverneure Delphine Valls autour du slogan « Servir pour changer des vies», nous vous proposons une organisation pour structurer nos clubs autour d’un même outil : un réseau social.

Nous espérons, par l’image que nous allons offrir au monde, de chacun des clubs mais aussi du District et du Rotary International, attirer de nouveaux Rotariens. Chaque club pourra ainsi réfléchir à la façon de se présenter au monde et ainsi obtenir les candidats sensibles à cette image. ...

Lire la suite...

RODI et mini-site de club

Vous avez, depuis 2018, la possibilité de disposer d'un accès personnalisé au site du district qui offre l'essentiel des fonctionnalités d'un site Web, c'est un vrai " Mini site de Club".

Si vous voulez

  • Etre efficacement présents sur le Web pour améliorer l'image publique de votre club,
  • Faciliter la communication interne,
  • Offrir aux membres du Club un outil collaboratif,

N'attendez pas, cliquez ici

Espoir en tête - Simone, le voyage du siècle

Entretien avec Jean-Pierre Remazeilhes - Président national d’Espoir En Tête

Soyons à la hauteur de l’engagement de Simone Veil qui s’est battue toute sa vie pour mener à bien les idées qu’elle a défendues, celui des Rotarien étant à travers cette action d’aider la recherche sur les maladies du Cerveau

Lire la suite...

 

La prochaine Convention Internationale du Rotary se déroulera à Houston, du 4 au 8 juin 2022. ...

Lire la suite...

Hygiène alimentaire dès l'enfance

« Le ketchup c’est un légume »

« Manger 5 fruits et légumes par jour ce n’est pas possible »

« Dans l’ice tea pêche, il y a des pêches »

Lire la suite...

Connaissons le Rotary d’Hier pour construire le Rotary de demain

 

Dans la suite de la Rubrique ‘Connaissons le Rotary d’Hier pour construire le Rotary de demain’, voici ce qu’était au siècle dernier (1981) la notion de territorialité associée à un Rotary Club.

Chaque Club doit être organisé dans une localité qui sera son siège.

Lire la suite...

 

  • 15 octobre - soirée de l'Interclub Toulouse/Grand Toulouse
  • 24 octobre - Journée mondiale contre la polio
  • 25 au 27 novembre - Banque alimentaire
  • Entre le 22 et le 29 novembre 2021 (nouvelle date)Espoir En Tête Saison 16
  • 10 - 12 décembre - 100ème anniversaire du ROTARY en FRANCE
  • Mars 2022 - Conférence Présidentielle à Venise
  • 11 au 14 avril - RYLA 2022 sur le thème de la Cybersécurité