Sensibilisation au Massage Cardiaque par les Clubs Rotary de Montpellier

18/11/2017

400 personnes formées gratuitement au massage cardiaque à Montpellier

Par Sébastien Garnier, France Bleu Hérault et France Bleu

Le ville de Montpellier en partenariat avec l'association TOM (tous ouverts au massage) organisait ce samedi sur le parvis de la mairie, une grande formation au massage cardiaque. La mort subite par arrêt cardiaque fait 130 morts par jour en France et peu de gens connaissent les gestes qui sauvent.
Ce samedi matin 400 montpelliérains ont appris à faire un massage cardiaque lors d'une séance de formation gratuite sur le parvis de l'hôtel de ville de Montpellier (Hérault)
130 morts par jour en France, un tiers des victimes ont moins de 55 ans
40 000 à 50 000 personnes sont victimes de mort subite par an en France. Le taux de survie n'est que de 2 à 3 % alors qu'il grimpe à 40 % dans les pays anglo-saxons et scandinaves. La raison ? Trop peu de citoyens connaissaient les gestes qui sauvent . 65 % des français ignorent ce qu'il faut faire et à peine 2 sur 10 font les gestes qui sauvent déplore Patrick Courant le président de l'association TOM ( tous ouverts au massage).


La formation proposée ce samedi a duré une demie heure. Chaque participant disposait d'un KIT composé:
d'un DVD expliquant la conduite à tenir: alerte ( le 112), massage et défibrillateur.
d'un mannequin gonflable.
d'un défibrillateur factice.
Agir dans les 3 minutes après l'arrêt cardiaque

Des participants de tous âges qui ont appris à positionner leurs mains sur le thorax. Il faut appuyer fermement une centaine de fois par minute et surtout ne jamais s'arrêter.

Le geste est simple mais il faut plus de force que je l'imaginais, une montpelliéraine formée.
Le but du massage n'est pas de faire repartir le coeur mais de le remplacer pour que le sang continue a circuler jusqu'au cerveau.
Il faut agir dans les 3 minutes après l'arrêt cardiaque en attendant le défibrillateur , c'est un geste très précieux explique Patrick Courant président de l'association TO car "si on attend l'arrivée du défibrillateur ou des secours le coeur pourra peut être redémarrer mais la victime ne se réveillera jamais". Chaque minute sans massage diminue les chances de survie de 10%.
Selon une étude scientifique danoise , à l'issue de ce type de formation, un citoyen formé forme environ 2,5 personnes.
Le projet #MontpellierSauveDesVies se poursuivra tout au long de l'année 2017/2018 dans différents quartiers ( Les Beaux -arts le 18 novembre, Près d'Arènes le 27 janvier ou la Mosson le 7 avril)